Quand le Brésil est invité chez moi…

Les cours sont finis, je passe en mode révisions. Cela  veut dire rester chez moi pour réviser car la bibliothèque est pleine de gens qui font du bruit (je sais c’est étrange).

Je vais donc rester chez moi, avec mes colocs, mais non pas avec mes 3 colocs grecques mais 4 colocs… Oui, j’ai un nouveau coloc, un brésilien. Mes colocs l’ont gentiment invité à rester chez nous aussi longtemps qu’il voudrait (on m’annonce çà au dernier moment, quand il s’installe)…çà fait maintenant une semaine qu’il est chez nous. Il n’est pas bruyant, mais le problème est autre: Il pleure souvent…

Oui, le brésilien pleure souvent!

Au début çà surprend, et puis à la fin çà énerve, çà m’énerve!

Je vous donne quelques explications: le brésilien a trompé sa copine (brésilienne) avec qui il est venu ici, puis il a décidé de la quitter et maintenant… il regrette (c’est un classique, je sais). Je précise, la brésilienne ne veut plus de lui (on la comprend). Et donc depuis il pleure…

Le problème, c’est que tout çà est arrivé il y a plus d’un mois, et le brésilien pleure toujours. Un homme qui pleure aussi souvent, ben moi je ne comprends pas, et surtout j’aime pas çà! J’ai envie de lui dire au brésilien: Soit un homme et assume tes bêtises(je reste polie)! Sauf que je ne le connais pas assez pour le lui dire.

Après une semaine de cohabitation, j’ai tout de même eu le temps de l’observer et l’écouter et je dois dire que je n’en suis pas fan. Quand il ne pleure pas, il passe son temps à se vanter, à flirter avec mes colocs, bref il est un peu à l’image qu’on a des brésiliens (ou plutôt celle qu’un de mes meilleurs amis, brésilien, m’a décrite).

Demain, le brésilien doit rendre son dernier essay. Demain il devrait donc partir. Sauf que… Je n’y crois pas un instant! Apparemment il aurait dit à mes colocs qu’il pensait reprendre ma chambre quand je rentrerai en France (personnellement j’en ai rien à faire). Cela me laisse penser qu’il n’est pas décidé à quitter la maison d’ici là.

Et là, je commence à m’énerver et râler auprès de mes colocs car je ne veux pas qu’il reste. Il n’y a pas un jour ou elles et le brésilien n’abordent pas sa rupture et tout le monde se met à crier et lui fini par pleurer. Elles aussi aimeraient qu’il rentre chez lui et arrête de pleurer. Devant lui elles ont trouvé une solution, elles parlent grec et se moquent de lui (ce sont des filles tellement agréables).

Maintenant, une question se pose:

Comment faire pour se débarrasser d’un brésilien? Si mes colocs ne disent rien, je vais le faire, même si encore une fois elles diront que je suis très méchante.

Des idées?

Rendez-vous sur Hellocoton !0

2 Comments on Quand le Brésil est invité chez moi…

  1. Agnès
    3 mai 2010 at 13 h 14 min (8 années ago)

    Ecoute, je sais que je ne devrais pas, mais ton passage sur « le Brésilien pleure » m’a fait mourir de rire !!! (et je comprends aussi combien ça peut être stressant à la longue !)
    Rien à voir, mais ton Mac&Cheese est à Paris 😉
    Bisou

    Répondre
    • MlleACB
      3 mai 2010 at 14 h 16 min (8 années ago)

      @Agnes: non mais je comprends qu’on puisse rire.moi aussi je rigole de la situation quand je ne m’énerve pas.
      Merci pour mes Mac&cheese 😉

      Répondre

Laisser un commentaire