London, Here I am!

Mario Testino - Vogue BRITISH October 2009 - Brilliantly British - 009

J’ai sauté le pas, je suis à Londres depuis un peu plus d’une semaine !

Il m’a fallu une semaine pour trouver un logement.  Ce n’est pas évident, surtout quand on n’a pas encore de travail et donc on ne sait pas de combien sera notre salaire. J’étais assez désespérée en voyant les annonces. De petites chambres dans les zones 3, 4  voir plus loin., de fausses annonces pour arnaquer les étrangers, les annonces des agences qui demandent des frais assez importants….  J’ai pas mal appris durant cette semaine.  Le premier appartement que j’ai visité était tout neuf et vide. J’avais répondu à l’annonce car une colocataire sympa (dans l’annonce) sous entendait qu’il y avait une bonne ambiance entre les colocataires. Une fois sur place, la « colocataire » était en réalité une personne qui s’occupait juste de trouver 4 colocataires pour meubler un appartement vide dans une zone très mal desservie. Je ne me voyais pas signer un contrat sans avoir rencontré les personnes avec qui j’allais vivre. De nombreux agents immobiliers essaient d’attirer les colocataires en se faisant passer pour une personne vivant dans l’appartement. On les repère à la façon dont ils rédigent l’annonce (ils changent rarement le texte), les photos sont toujours les mêmes, et bien sur, le pseudo et le numéro de téléphone.

Le cas des fausses annonces est assez impressionnant. Certains ne changent même pas de pseudo et de texte et proposent plusieurs appartements dans différents endroits. Une fois contacté, ils vont proposer de réserver l’appartement en échange d’un paiement via Western Union. J’avais entendu parlé de ces arnaques, et j’ai été surprise de voir le nombre de personnes qui se font arnaquer.

Dans mon cas, j’ai privilégié la localisation plutôt que le coté sociale (les gentils colocs). On ne peux pas savoir comment çà va se passer avec des personnes que l’on ne connaît pas et l’expérience de l’année dernière m’a servi de leçon.

Je vais donc habiter dans le centre de Londres et cohabiter avec une anglaise beaucoup plus âgée que moi (la quarantaine passée).  La chambre est assez grande et pour le prix et la situation géographique, je ne vais pas râler sur le fait qu’elle soit rose…  Je ne sais pas comment va se passer la cohabitation, j’espère ne pas avoir de mauvaises surprises, mais dans tous les cas, avec seulement 2 semaines de caution et  pas  d’agence, je peux partir quand je veux (même si je compte cette fois ci récupérer ma caution).

Maintenant que j’ai un toit au-dessus de la tête, il va me falloir un job. Je vais surement devoir prendre un petit job en attendant de trouver un travail en rapport avec mes études( je ne suis pas encore sure de ce que je vais chercher).

On va bien voir, j’avance étape par étape. L’étape suivante sera de me faire des amis sur Londres. Quelques grecques de l’année dernière sont sur Londres, mais étonnement je ne suis pas pressée de les prévenir de mon arrivée sur Londres.  Sachant que deux d’entre elles me doivent l’argent de ma caution, je les contacterai tout de même.

A part les grecs, mes amis à Londres se limitent à 3 autres personnes. Il va donc falloir élargir mon cercle de connaissances et me faire de nouveaux amis. Trouver un job facilitera peut être les choses.

Il me reste donc pas mal de choses à faire, mais dans l’ensemble je suis contente d’être à Londres. J’ai toujours dit que j’irai y vivre, mes études étant finies, il était temps que je me lance.

Croisons les doigts pour que tout se passe bien et que je ne rentre pas sur Paris dans quelque temps !

Rendez-vous sur Hellocoton !0

2 Comments on London, Here I am!

  1. Roseline
    23 mars 2011 at 15 h 05 min (6 années ago)

    yeah!!!!!
    je croise les doigts pour toi et te souhaite plein de courage pour toutes ces « nouvelles » choses. de belles perspectives qui s’ouvrent à toi!
    en espérant venir te voir bientôt :-)
    bibi!

    Répondre
  2. MlleACB
    8 avril 2011 at 12 h 36 min (6 années ago)

    Merci Roseline! Tu es la bienvenue à Londres. Je t’attends 😉

    Répondre

Laisser un commentaire